1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...Loading...

La topographie du territoire de Marseille, cuvette bordée de reliefs, concentre les ruissellements et induit de nombreuses zones inondables. Le climat méditerranéen ainsi que l’urbanisation croissante sont des facteurs aggravants le phénomène d’inondation. Un des axes politiques de la Ville en matière de pluvial consiste dans la grande majorité des cas en l’aménagement d’ouvrages hydrauliques (bassin de rétention, retenue collinaire…).

Les retenues collinaires sont des ouvrages de stockage d’eaux pluviales généralement aménagés dans les talwegs. Aujourd’hui, le territoire de Marseille compte 21 retenues collinaires réalisés principalement en milieu naturel. Le dernier ouvrage réalisé est la retenue collinaire du Parc des Bruyères située au niveau du vallon de l’Evêque, dans le 10ème arrondissement. Elle a été aménagée suite à l’aggravation des inondations après l’incendie du Massif de Carpiagne en juillet 2009. L’objectif principal de cette retenue de 5500 m3 est de retenir et stocker les eaux de pluie pour limiter le ruissellement et mettre en sécurité les habitations à l’aval dans le quartier des Prud’hommes. Un type particulier de retenue sera réalisée prochainement, appelé barrage à sédiment de la Montade sur le ruisseau de la Grave dans le 13ème arrondissement. Ce type de barrage, d’un volume utile de rétention de 4300 m3, a plus pour rôle de retenir les matériaux charriés par le cours d’eau afin qu’ils n’obstruent pas le réseau en aval.

All Details

Commitments

  • No commitments