Tags

Dinaric Arc Sustainable Hydropower Initiative (DASHI) : Implication des parties prenantes pour une gestion durable de l’hydroélectricité et la protection des écosystèmes d’eau douce dans les Balkans Occidentaux

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...Loading...

Le «boom» de l’hydroélectricité dans la région étant dû à une multiplicité de facteurs – le potentiel hydroélectrique des rivières de la région, la demande énergétique accrue au niveau local, la recherche de revenus supplémentaires pour la région à travers l’exportation d’énergie et l’intérêt croissant des investisseurs étrangers encouragés par la promotion des énergies renouvelables dans le cadre de la lutte contre le changement climatique – DASHI a pour but de mobiliser les parties prenantes clés par la création d’alliances entre des organisations diverses de la société civile régionale (venant du secteur environmental, gouvernance/transparence, social) et en facilitant des activités de dialogue/lobbying/ coopération/etc. qui ciblent à la fois les autorités gouvenementales compétentes (gestionnaires de l’eau, administration énergétique) et le secteur hydroélectrique privé international.

Dans ce but, le WWF analyse la durabilité des projects d’infrastructure planifiés ou existants, propose des solutions pour leur amélioration ou des alternatives appropriées en se fondant sur un argumentaire technique et scientifique de qualité.

Comments

Mise en place un «Groupe de Travail sur la PEV», Maroc

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...Loading...

Au Maroc, le WWF travaille notamment sur les aspects de la PEV relatifs aux écosystèmes d’eau douce, le pays connaissant un nombre croissant de difficultés quant à l’accès et à la gestion de cette ressource naturelle cruciale. Dans le cadre de la PEV, qui finance des activités ayant un impact sur l’état et l’utilisation des ressources en eau, le WWF travaille avec une vingtaine d’ONG, présentes sur l’ensemble du territoire marocain et représentatives d’un très large éventail de la société civile dans le domaine de la protection de l’environnement et du développement durable. Avec celles-ci, il a mis en place un «Groupe de Travail sur la PEV»

Comments

Governance and IWRM for the most water-stressed region in Europe

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...Loading...

The solution of the Region of Murcia for Water governance can be summarized in creating an institutional and legal system that has worked well and is based on the following practices:

(1) High efficiency in the use of water resources for urban and agricultural uses.

(2) High level of reuse of all wastewater for agricultural and environmental uses.

(3) Existence of experiences on the use of desalinated water, having shown its limitations, with facilities regional, state and private owned.

(4) Problems related to the use of groundwater to face periods of drought, with a current situation in which these water bodies are polluted and overexploited.

(5) Models of efficiency in water use for irrigation, resulting in high-tech agriculture, unsubsidized, competitive and of export.

(6) Viable model of transferring water between basins (Tajo-Segura water transfer) that has meant a case of economic success and territorial and social cohesion that has generated attention for its economic and environmental benefits, job creation and development of Southeast Spain.

(7) Model of good governance and administration, with the creation of a public entity for a single administration of the treatment system and water recycling at the regional level and establishing fees for the system to be self-sufficient from an economic point of view and by the users.

(8) High involvement of civil society and direct management of water users, especially irrigation associations.

(9) Ancient existence of an institutional system for conflict resolution (Court of Wise Men) classified as World Heritage and integrated into the Spanish judiciary as a traditional court.

(10) Existence of a single basin of the Segura River under an administrative model that brings coherence to the management of extreme events (droughts / floods) and can integrate the region into the national water system.

Comments

Local committees for consultation between consumers and water professionals

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5.00 out of 5)
Loading...Loading...

The aim of this committee is to enable regular exchanges between consumers, water and sanitation services managers and local authorities. Its composition must reflect the diversity of consumers and water stakeholders (associations, social tenants, healthcare professionals, residents’ associations, representatives of the relevant local authorities, professionals, etc.).

Comments

La 1re Symphonie Grands Lacs Saint—Laurent est un exercice de vision partagée transfrontalier qui tentera de définir les conditions de vie souhaitées pour l’an 2035 dans le bassin hydrographique des Grands Lacs et du fleuve Saint-Laurent.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, average: 4.50 out of 5)
Loading...Loading...

La 1re Symphonie Grands Lacs Saint-Laurent est une initiative citoyenne qui a pour but de sensibiliser la population à l’importance de ce milieu de vie et à la protection de cette richesse, surtout pour créer des liens entre les citoyens par-delà les frontières. De Thunder Bay à St-John Terre-Neuve en passant par Chicago, Toronto, Buffalo, Montréal, Uashat Mak Mani-Utenam, Gaspé, Halifax, Shippagan et plusieurs autres, la population est invitée à effectuer un exercice de vision sur l’avenir du Bassin hydrographique des Grands Lacs et du Saint-Laurent et des conditions de vie qu’on y retrouvera vers 2035. Dès l’automne 2011 et jusqu’à l’été 2012, une multitude d’initiatives locales contribueront à la composition de la 1ère Symphonie qu’une cinquantaine d’acteurs de provenances diverses orchestreront dans une vision commune en juin 2012.

Comments