Tags

Dinaric Arc Sustainable Hydropower Initiative (DASHI) : Implication des parties prenantes pour une gestion durable de l’hydroélectricité et la protection des écosystèmes d’eau douce dans les Balkans Occidentaux

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...Loading...

Le «boom» de l’hydroélectricité dans la région étant dû à une multiplicité de facteurs – le potentiel hydroélectrique des rivières de la région, la demande énergétique accrue au niveau local, la recherche de revenus supplémentaires pour la région à travers l’exportation d’énergie et l’intérêt croissant des investisseurs étrangers encouragés par la promotion des énergies renouvelables dans le cadre de la lutte contre le changement climatique – DASHI a pour but de mobiliser les parties prenantes clés par la création d’alliances entre des organisations diverses de la société civile régionale (venant du secteur environmental, gouvernance/transparence, social) et en facilitant des activités de dialogue/lobbying/ coopération/etc. qui ciblent à la fois les autorités gouvenementales compétentes (gestionnaires de l’eau, administration énergétique) et le secteur hydroélectrique privé international.

Dans ce but, le WWF analyse la durabilité des projects d’infrastructure planifiés ou existants, propose des solutions pour leur amélioration ou des alternatives appropriées en se fondant sur un argumentaire technique et scientifique de qualité.

Comments

Mise en place un «Groupe de Travail sur la PEV», Maroc

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...Loading...

Au Maroc, le WWF travaille notamment sur les aspects de la PEV relatifs aux écosystèmes d’eau douce, le pays connaissant un nombre croissant de difficultés quant à l’accès et à la gestion de cette ressource naturelle cruciale. Dans le cadre de la PEV, qui finance des activités ayant un impact sur l’état et l’utilisation des ressources en eau, le WWF travaille avec une vingtaine d’ONG, présentes sur l’ensemble du territoire marocain et représentatives d’un très large éventail de la société civile dans le domaine de la protection de l’environnement et du développement durable. Avec celles-ci, il a mis en place un «Groupe de Travail sur la PEV»

Comments

“Fédérer autour du bassin du Vidourle » : la cohérence et l’efficacité de l’action des collectivités territoriales et de leurs groupements, dans une démarche de décentralisation.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...Loading...

Pour répondre à l’exigence révélée de protection des personnes et des biens face aux aléas des crues, et à la carence ancestrale de gestion et d’entretien des berges (propriétés publiques et privées), il a été fondé en 1989 par les Autorités Locales des Départements de l’Hérault et du Gard, le Syndicat Mixte Interdépartemental d’Aménagement et de mise en valeur du Vidourle et de ses affluents.

Au fil des ans cette instance publique a évolué vers un Établissement Public Territorial de Bassin (EPTB) qui inscrit son action sur l’ensemble du bassin versant (soit environ 830 km2 pour une population globale de plus de 120 000 habitants). Fruit d’une coopération interdépartementale et intercommunale réussie, il regroupe aujourd’hui 95 communes, qui au niveau de la Gouvernance siègent à parité aux côtés des Conseillers Généraux.

L’EPTB, est un groupement de collectivités, de dimensions interdépartementales, qui agit sur un territoire directement en relation avec la réalité géographique, hydrographique, historique, et politique, lui permettant d’être l’interprète de la problématique locale auprès des services déconcentrés des pouvoirs publics.

Comments

Action de coopération décentralisée entre Maxéville (France) et Gao (Mali) : Appui au projet d’assainissement intégré de la commune urbaine de Gao

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...Loading...

Depuis 1992, « les collectivités territoriales et leurs groupements peuvent, dans le respect des engagements internationaux de la France, conclure des conventions avec des autorités locales étrangères pour mener des actions de coopération ou d’aide au développement. » La loi Oudin-Santini du 9 février 2005 leur permet également  de  financer, sur le budget des services publics de l’eau et de l’assainissement, des actions de coopération décentralisée, d’aide d’urgence ou de solidarité dans les domaines de l’eau et de l’assainissement. Le plafond des sommes qui peuvent y être consacrées est fixé à 1% des ressources affectées jusqu’ici à ces services.

Comments

Decentralising selected core functions for financial sustainability of a transboundary river basin organisation: The Mekong River Commission

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...Loading...

The problem, common to transboundary river basin organisations located in developing countries, is the securing of financial resources necessary to sustain strong support for the coordinated and sustainable management of the joint water resources. The Solution in the MRC context is to reduce the operational costs of the organsiation by decentralising some of its core functions.

Comments

Supporting local authorities – Improving local water supply services through legitimate and competent local management in Burkina Faso

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5.00 out of 5)
Loading...Loading...

The project to improve water supply services in ten communes of Burkina Faso was carried out by Eau Vive and partners from 2008 to 2011 with a budget of €850 000. In the context of decentralisation the project was divided into four components in an approach that aimed to build local capacities and governance as well as containing an infrastructure component, to help local authorities assume their new roles and responsibilities for water supply services.

1.    Initial capacity building with local authorities

2.    Setting up a water governance structure within the commune

3.    Construction work

4.    Operating contracts

Comments (2)

Involvement of Community Based Organisations (CBOS) in managing rural water supply schemes

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...Loading...

Implementing Rural Water Supply and Sanitation (RWSS) within a development context allows institutions to respond to and support a range of community needs in a cost-effective and holistic manner. Accordingly, the main objective of the study is to assess the capacities of CBOs to manage Rural Water Supply Schemes in comparison to Local Authority/National Water Supply and Drainage Board (NWSDB) and recommend lessons learned to achieve sustainable rural water supply schemes.

Comments